AstroSaône
Accueil > Nos contributions > Système solaire > Analyse sur le passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été
Analyse sur le passage de l'heure d'hiver à l'heure d'été

Analyse sur le passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été

dimanche 4 décembre 2011, par Jean-Pierre

Introduction

Tout le monde s’en mêle, on nous rabat les oreilles avec les « économies d’énergie » qui feraient diminuer notre consommation d’énergie électrique et ce grâce au passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été, et inversement, respectivement fin mars et fin octobre de l’année civile. Indépendamment des polémiques et des arguments avancés par les uns et les autres, relevant de diverses considérations, souvent justifiées mais parfois empreintes de convictions politiques il est intéressant de savoir ce qu’il en est au juste.La brève approche graphique qui suit est inspirée d’un « atelier » que j’ai eu l’occasion de suivre dans le cadre d’une formation, animée par Victor TRYOEN, alors professeur en École Normale.

Exploitation de graphiques (voir document ci-après) :

OpenDocument Text - 896.9 ko
Economies_d_energie.odt


PDF - 1 Mo
Economies_d_energie.pdf
inc-documents

10 Messages

  • Nouvel article 4 décembre 2011 15:12, par Jean-Louis

    salut !

    impossible pour moi d’ouvrir le fichier.

    vous utilisez quel logiciel pour le lire ?

    • Nouvel article 4 décembre 2011 19:09, par Jean-Pierre

      Hello !
      C’est un fichier sous open office (suite bureautique gratuite) ; fais-moi savoir si tu arrives à l’ouvrir avec Word, ça devrait marcher.

      • Nouvel article 5 décembre 2011 08:35, par Christian

        Salut Jean-Pierre,

        Comme j’ai aussi OpenOffice, j’ai pu lire ton article.

        Par contre on n’arrive pas à le lire sous Word.
        Sous OpenOffice, quand on l’enregistre en "Word compatible", on obtient un fichier .doc, mais dans lequel les images sont supprimées.
        Donc le pb. reste entier pour ceux qui n’ont pas OpenOffice.

        Ne pourrais-tu pas faire un copier-coller de ton document sur le site directement dans le corps de l’article ?

        NB : peux-tu également donner un titre à ton article ?

        • Nouvel article 5 décembre 2011 12:01, par Fabrice

          Le mieux est enregistrer en PDF.

  • Nouvel article 5 décembre 2011 09:08, par Christian

    Cette approche grahique est vraiment intéressante et permet bien de situer le pourquoi et le comment.. et le quand... de l’économie potentielle.
    Ton idée de calcul des surfaces pour la quantification est vraiment élégante. (J’espère que tu vas nous faire une démonstration de ImageJ).
    Bien sûr, on pourrait affiner : comme sous nos latitudes le cérpuscule est assez progressif, je ne sais pas si on peut dire que la consommation d’énergie du consommateur moyen commence avec le lever du soleil et finit à son coucher ; l’examen des courbes de puissance EDF pourrait peut être nous en dire plus !?
    Ton raisonnement suppose aussi que le consommateur ne profite pas de l’horaire d’été simplement... pour allonger sa journée...ce qui aboutirait à consommer plus le matin... sans économiser le soir.
    J’ai l’impression aussi que les économies potentielles peuvent dépendre de la température extérieure - si l’on considère la puissance requise aussi par le chauffage, et qu’on admette que le consommateur pousse le chauffage quand il est debout.
    Comme tu le dis, la modélisation est une chose ! Le choix des bases de calcul en est une autre !!

    Ceci dit, ton graphique me donne une autre idée sur un thème tout autre - que je pense aborder bientôt...

    • A propos des économies d’énergie 7 décembre 2011 09:35, par jean-Pierre Chauvin

      Salut Christian

      Je réponds tardivement à tes commentaires, excuse moi
      Tout à fait d’accord avec tes remarques mais il n’est pas possible de faire dire à un modèle ce qu’il ne peut pas dire , il faudrait bien sûr l’ affiner en tenant compte de la durée du crépuscule et pondérer la valeur du coefficient k, l’examen des courbes de consommation fournies par EDF devenant, comme tu le soulignes, une donnée précieuse...L’élaboration de ce nouveau modèle relève d’une autre analyse et d’un autre niveau car les outils mathématiques à mettre en oeuvre sont particulièrement "indigestes".....Qui s’y attaque ??

      A Samedi

      JP

  • Bonjour, je me suis permis de mettre un titre à l’article.

  • Impossible de lire ce fichier pour moi non plus... une conversion en pdf serait la bienvenue !!

  • Je voulais vous dire que j’aime beaucoup vos articles et votre site, bonne continuation !




AstroSaône, astronomie dans le Mâconnais Val de Saône. Association club de passionnés d'astronomie dans le secteur géographique proche de Mâcon, sur 3 départements: La Saône et Loire (71) avec le Mâconnais, L'Ain (01) avec la Bresse du Val de Saône et Le Rhône (69) avec le Beaujolais.