AstroSaône
Accueil > Nos contributions > Système solaire > Hauteur des planètes selon la saison : pas si simple !!
Hauteur des planètes selon la saison : pas si simple !!

Hauteur des planètes selon la saison : pas si simple !!

jeudi 1er septembre 2011, par Christian

Lors de notre dernière observation de Jupiter, le 29 août 2011, nous avons été amenés à discuter avec Franck de la hauteur des planètes.
Lors de la formation DU ’Astronomie et Mécanique Céleste que j’ai suivie en 2009’, un exercice tournait autour de la question : "y a-t-il une saison à laquelle les planètes sont au plus haut dans le ciel" ?
La réponse attendue était que - le soleil étant bas en hiver et les planètes étant grosso modo dans l’écliptique - ces dernières doivent donc apparaître plus haut dans le ciel.
Cette réponse m’a choqué, car elle semblait en contradiction avec beaucoup de mes observations...
Réflexion faite, je maintiens que cette réponse - valable certes pour les planètes extérieures à l’opposition - mérite d’être nuancée, et que tout dépend en fait des positions héliocentriques respectives de la Terre et de la planète en question (voir document joint).

Word - 966.5 ko
Hauteur des planètes


inc-documents

2 Messages

  • Hauteur des planètes selon la saison : pas si simple !! 2 septembre 2011 15:08, par Jean-Louis

    Impressionnant ...
    Moi qui suis plutôt un "contemplatif" et qui recherche avant tout dans l’astronomie un critère esthétique des objets que j’observe (que ce soit en photographie ou en observation), je reste toujours sous le charme des ces chiffres, calculs, et formules qui régissent notre univers et admiratif de ceux qui ont réussi à les formuler si longtemps avant notre époque.
    Où en serions-nous aujourd’hui, si a leur époque, ils avaient eu notre puissance de calculs ainsi que nos moyens d’observation ?

    • Hauteur des planètes selon la saison : pas si simple !! 9 septembre 2011 15:28, par Christian

      Tout à fait : on peut-être "contemplatif", et en même temps être sous le charme des chiffres et calculs.
      Comme toi, j’éprouve une admiration sans bornes pour les Anciens (Tycho Brahé, Copernic...) qui - avec si peu de moyens - ont su faire des observations d’une grande qualité !
      Avec Trabi, je suis parti des équations approchées des astres, pour refaire les calculs de changement d’axes et aboutir à la représenattion du ciel... mais l’établissement des équations à partir des observations, c’est là le tour de force !!
      Et j’enrage de voir que je ne suis même pas capable de me fabriquer deux petits cercles de coordonnées qui me donneraient simplement l’azimut et l’altitude d’un astre que je pointerais !!...




AstroSaône, astronomie dans le Mâconnais Val de Saône. Association club de passionnés d'astronomie dans le secteur géographique proche de Mâcon, sur 3 départements: La Saône et Loire (71) avec le Mâconnais, L'Ain (01) avec la Bresse du Val de Saône et Le Rhône (69) avec le Beaujolais.