AstroSaône

Occultation d’etoile du 18 novembre

lundi 19 novembre 2012, par Jean-Louis

Cet après-midi, en compagnie de Cedsir qui as dernièrement écrit un article sur le sujet dans le magasine ASTROMAG de Novembre et CPEG membre de Webastro (bien entendu il s’agit de leur 2 pseudo Webastro) Nous avons entrepris de tenter l’observation d’une occultation rasante qui avait lieu vers ville franche.
une aubaine, a peine a quelques km de chez nous a une heure tout a fait respectable : 18h20
l’étoile était de magnitude 8.3, limite mais réalisable : il s’agit de l’etoile
SAO163389

L’opération consiste en gros : sur les bases d’un positionnement précis et d’une prise de temps tout aussi précise , de reporter l’instant précis ou l’étoile disparait derrière un cratère de la lune et quand elle réapparait.
en traitant par la suite les données en nombre suffisant, nous sommes capables de dessiner précisément le relief de la lune a cet endroit donné
pour ceux qui veulent a savoir plus allez visiter ce lien :
http://www.astrosurf.com/apex-occult/

Après avoir échangé plusieurs mail, et échanges sur webastro, une analyse de évolutions des conditions météo, nous avons décidé de tenter notre chance et de nous retrouver a 16h30 a FAREINS.

Une fois sur place, nous analysons une dernière fois la carte de l’événement et décidons de nous repartir sur un petit chemin de traverse le long de la centralité. nous nous espaçons chacun de 100 a plusieurs centaines de metres.

Nous montons nos télescopes respectifs.
faisons un relevé précis des coordonnées de chaque télescopes a l’aide d’un GPS.
peu avant 18h j’allume la radio sur France inter et lance un enregistrement que je n’arrêterais plus jusqu’à la fin de la manip.
J’enregistre le TOP horaire de 18H de France inter qui me permetra par la suite de minuter précisement les differents contacts.

Une problème sur mon télescope m’empêche de faire une collim précise, je décide donc de m’en passer.et commence a observer.

Le ciel est laiteux, la lumière de la lune gênante. et je suis a deux doigt de me tromper d’étoile avant de me rendre compte que celle que je dois suivre est nettement plus proche du pôle. mais trés faible et noyée dans le ciel laiteux, la pollution lumineuse de la lune ainsi que ma collim déplorable.

J’ai un mal fou a la garder visible dans le 7mm nagler, la turbu me l’efface parfois complétement.je repasse donc au 24mm ou l’étoile reste un peu plus ponctuelle. par contre le champs me gène avec la lune.

J’essaie plusieurs fois de faire une synchro avec l’horloge parlante sans sucés.
tant pis je la ferait plus tard.je suis l’étoile le moment fatidique arrive...
l’étoile turbule tellement que plusieurs fois je suis prêt a donner un top en pensant qu’elle disparait alors que je pense que ce n’est que la turbu qui fait son œuvre.
a deux doigt de penser que la manip est un échec, elle disparait enfin.
je donne un "TOP" avec quelques dixième de retard sous l’effet de surprise.
attends quelques secondes et la voix réapparaitre et donne le "TIP" de retour, peu de temps elle sembleras disparaitre, mais je n’en suis pas sur et pense que cela viens de la turbu.

Peu de temps après l’étoile arrive vers la zone éclairée et s’écarte de la lune.plus de doute possible, l’événement est fini ! j’ai certainement loupé plusieurs contacts...

J’arrive enfin a joindre l’horloge parlante, enregistre 2 bip consécutifs pour sécuriser le chrono. j’eteinds mon enregistrement et commence a plier le matériel...

Demain reste le dépouillement des infos a faire.

En attendant un petit débrief a chaud me fait noter plusieurs choses a mieux faire la prochaine fois :
1) arriver un peu plus tot pour me permetre d’avoir le temps de regler mon telescope en cas de probleme.

2) avoir a porter de main une chaise pour observer confortablement. a chaque fois que je bougeait, je perdait l’etoile de vue.

3) connaitre par coeur l’utilisation du materiel utilisé, ce n’etiat pas le cas de mon telephonne, et n’arrivait pas a metre le haut parleur.

Quoi qu’il en soit ce fut une manip interessante et a retenter, et le plaisir de rencontrer de nouveaux astrams est toujours aussi intense.

Vu l’imprécision de la manip, je ne pense pas envoyer mes résultats, mais tenterais dans la semaine le dépouillement pour me faire la main et aprofondir le sujet.

En esperant que pour la prochaine nous puissions etre plus nombreux, l’obtention des résultats n’en seras que plus interessante.

Analyse des mesures d’occulations d’etoile

inc-documents

2 Messages

  • ocultation d’etoile du 18 novembre 19 novembre 2012 20:19, par Christian

    Heureusement que je n’étais pas disponible ce 18 novembre - sinon je me serais reproché d’avoir manqué ce rendez-vous avec Cédric Sire (un article lui est consacdré sur AstroMag d’octobre 2012 p.76) ! Nous avions en effet préparé plusieurs fois des opérations de ce genre en 2011 - qui ont toutes été annulées pour cause de météo. J’ai retrouvé dans la zone privée du site la brève que nous avions faite sur ce sujet en décembre 2011, mais je n’ai pas retrouvé l’article de Fabrice nous apprenant à utiliser le logiciel Occult4 (ou était-ce un mail ?).
    C’est bien, Jean-Louis, que tu aies pu voir comment cela se déroule, mais ce que tu décris ne métonne pas ; ce n’est pas la première fois qu’on peut vraiment "jouir du spectaccle" tout en en faisant un compte-rendu "scientifique" !!! Je me suis préparé un mode opératoire à partir de l’iPhone (3 applications concernées : magnéto ; chronomètre et horloge atomique...) ; et ça métonnerait bien aussi que j’y parvienne du premier coup !
    Mais voir les étoiles jouer à saute-mouton avec les cratères, cela doit valoir le coup tout de même !!
    Tiens-nous informés de la prochaine occasion... j’avoue ne pas consulter régulièrement les forums !




AstroSaône, astronomie dans le Mâconnais Val de Saône. Association club de passionnés d'astronomie dans le secteur géographique proche de Mâcon, sur 3 départements: La Saône et Loire (71) avec le Mâconnais, L'Ain (01) avec la Bresse du Val de Saône et Le Rhône (69) avec le Beaujolais.