AstroSaône
Accueil > Nos contributions > Comptes-Rendus d’Observation Astronomique > CROA 2018 > INCROYABLE MOISSON DE PRINTEMPS DANS LES CHAMPS STELLAIRES !
INCROYABLE MOISSON DE PRINTEMPS DANS LES CHAMPS STELLAIRES !

INCROYABLE MOISSON DE PRINTEMPS DANS LES CHAMPS STELLAIRES !

mercredi 25 avril 2018, par AstroSaone

17-20 avril 2018

Après de longs mois de frustrations météorologiques, la semaine du 17 au 20 avril 2018, a été pour les adhérents d’AstroSaône l’occasion de renouer avec l’observation.
Et quelle moisson printanière !! Jugez-en !!

mardi 17 avril (1er jour de la lunaison) :
Certains étaient déjà sur le terrain dès le 17 avril. Le CROA de ChristianD consigne ses observations à Solutré – ainsi que celles des deux jours suivants au Crot-au-Loup :

PDF - 1 Mo
CROA Christian

mercredi 18 avril :
Soirée d’observation an Crot-au-Loup (Franck, Yves, Thierry, ChristianD), relatée par Christian D. (CROA déjà cité) et Franck :

PDF - 298.7 ko
CROA Franck

Gérard immortalise de son côté la belle conjonction Vénus-Lune au crépuscule :

jeudi 19 avril :
Nouvelle soirée d’observation an Crot-au-Loup (Babette, ChristianD, ChristianL, Emmanuel, Fabienne, Franck, Romain, Sylvain, Thierry).

Voir les CROA précédemment cités.

Romain publie par mail un CROA-express…
« Excellent hier soir, Ciel vraiment bien ca fait plaisir de sortir. Nous étions nombreux sur le terrain c’est vraiment cool, beau matos des uns et des autres.
J’ai encore une fois apprécié ce lieu statégique, pas tout à fait à coté de Mâcon mais tellement mieux pour fouiner les détails qu’il vaut vraiment la peine du déplacement.
Merci à tous pour ce bon moment.
Perso c’est la lune hier qui m’a le plus scotché, finesse et raffinement d’un éclat naissant, jeune croissant brodé de reliefs agressifs tels des cicatrices sur une douceur de fond.. j’aime. Et mon M3 préféré. Mention spéciale dans le scope de Franck pour la Galaxie de l’oeil noir j’ai adoré ! et la NGC Fr-A-nc-K001, Galaxie dite de l’Aiguille, devenue propriété Française. »

… illustré par une image de la Lune prise avec le matériel photo de ChristianL :

Un invité - dont c’était la première ’star party’ - nous a fait l’amitié de nous envoyer ces lignes pour raconter son "baptême astronomique" :

« Le 19 avril dernier j’ai eu l’occasion de participer, pour la première fois, à une nuit d’observation astronomique en compagnie des adhérents de l’association AstroSaône, grâce à l’invitation de son président. Et pour ce « baptême astronomique » j’ai eu la chance de bénéficier de conditions d’observation idéales : ciel dégagé, températures clémentes et, surtout j’ai été encadré par des gens qui m’ont ébloui avec leurs connaissances et leur bienveillance.
Il faut le préciser, pour quelqu’un qui n’a pas vu le ciel étoilé dans toute sa splendeur depuis son enfance, cette nuit-là a été « la madeleine » parfaite. 6 heures se sont écoulées presque sans nous rendre compte dans une atmosphère conviviale (c’est vrai, quelques bières auraient fait passer encore plus vite le temps en attendant que la lune se couche). Christian, Romain, et Franck ont su partager leur temps d’observation personnelle avec leurs explications pertinentes pour le reste d’entre nous.
J’avoue, j’ai été impressionné par la rapidité et la précision avec laquelle ces messieurs-là étaient capables d’identifier des galaxies, amas globulaires, nébuleuses etc. dans le fourmillement du ciel (pointer les constellations c’était la moindre des choses pour eux) expliquer immédiatement à quelle distance en années lumières ces objets sont, décrire le phénomène à l’origine de cet objet. Bref, exactement ce qu’il me fallait pour me diriger les yeux (myopes, il faut le préciser) dans la bonne direction.
Je n’ai pas vu d’activité suspecte dans les cratères de la lune ce soir-là, mais j’ai eu quand même part d’émotions fortes quand j’ai pu distinguer les formes et (parfois) des couleurs d’objets cosmiques que j’avais l’habitude de voir uniquement dans des photos ou à la télé. Pour résumer, une expérience que j’espère revivre (cet été peut-être ?). Merci ! »

vendredi 20 avril :
Toujours au Crot-au-Loup : Jean-Louis, Fabrice, Lyliane, Michèle, Monique.
CROA de Jean-Louis.

PDF - 350.6 ko
CROA Jean-Louis

Un nouveau record de distance du club est établi : 655 millions d’années-lumière, avec NGC5774 !!

CROA de Daniel G.

PDF - 430.5 ko
CROA Daniel

Il s’agit de son son premier CROA !!
Les appréciations sont élogieuses :
• celle de Franck :
« Super ! Un CROA comme j’aime, avec les détails de ressentis qui vont bien...
Pour voir à l’œil les détails dans les galaxies, il faut :
- un ciel noir sans pollution lumineuse (Lune comprise) + de bonnes conditions de seeing, ce qui n’arrive pas si souvent que ça...
- de la patience et beaucoup d’attention portée à l’objet sans oublier de bouger le regard autour de la cible (alternance vision directe / vision indirecte)
- observer avec plusieurs oculaires successifs : plus on grossit moins on a de luminosité mais plus on gagne en contraste. C’est typique avec le sombrero où un grossissement de 150 fois minimum permet de mieux voir la bande sombre, qui coupe nette le noyau...
- observer plusieurs fois le même objet dans le temps : le cerveau mémorise les détails et chaque nouvelle observation permet d’accéder à un niveau de détail plus important à chaque fois...
- être installé le plus confortablement possible. »

On ne le répétera jamais assez : observer au télescope s’apprend ! C’est une école de la patience et de la persévérance

• celle de Sylvain :
joli croa, je crois qu on se retrouve tous plus ou moins dans ta soirée d’observation.
et pour ma part l’apprentissage de la mise en station précise de la monture a été longue.
j’ai constaté qu’à force de perséverence, mais sans acharnement, on arrive toujours à avancer dans le compréhension de son matériel
.

illustration envoyée par Gérard : M97

samedi 21 avril :
Astrottoir sur l’Esplanade Lamartine à Mâcon, par Jean-Louis (et Yves partiellement).

CROA-express de Jean-Louis par mail :

Je suis arrivé sur le site vers 21h00.
J’ai eu de a chance de trouver une place très rapidement et très proches du parvis.
J’ai déchargé le matériel, monter le télescope a coté de la voiture.
Mis mon escabeau et mon marche pieds sur l’épaule.
Et avec l’aide de ma « brouette » a télescope, j’ai fait rouer celui-ci jusqu’à coté de la statue de Lamartine sur le parvis.

J’ai eu du mal a accrocher les premiers curieux, mais une fois le premier couple au télescope, ça n’a presque plus désemplie ensuite.

J’avais juste a interpeller les passants, et leur curiosité aidant, il s’approchaient facilement.
Nous avons bien entendu observer la lune, mais avons aussi eu la chance de voir Jupiter et ses satellites.

Les gens étaient ravis. Plusieurs se sont dit intéressé par l’association., je les ai dirigé vers notre site internet.

J’ai fait plusieurs rencontre très intéressantes, avec notamment,

- Un groupe de migrant albanais avec qui j’ai longtemps pu discuter grâce a un curieux mélange de français/anglais/alabanais des différentes choses du ciel , mais aussi de leur démarches et difficultés administratives

- Une famille musulmane, qui par peur de déranger on voulu empêcher leur fils de venir voir au telescope. Sans trop avoir a insister j’ai réussi, a le faire observer malgrés les réporbation des parents qui lui reprochaient de « s’imposer », en leur disant que ce n’est pas lui qui avait insisté, mais moi qui l’avait invité et devant sa mine réjouie, j’ai eu le plaisir de voir toute la famille venir observer ensuite avec moi , et obtenus ensuite d’enorme merci de leur avoir fait découvrir ces images de la lune.

- un groupe d’une vingtaine de touriste anglais venu entre autre pour le salon des vins et qui sortaient du restaurant, avec eux j’ia eu une bonne dose de « OH my god !!! » ;-)

- Un jeune garçon d’une dizaine d’année, qui n’arrivait plus a décrocher son regard des cratères tellement il était subjugué… (je pense que ces parents sont bon pour l’inscrire dans un club ;-) )

- J’ai aussi eu le plaisir d’etre accompagné par yves une bonne vingtaine de minute.

J’ai du avoir entre quatre vingt a une centaine de personne repartie sur mes 3 heures de présence.

A refiare rapidement, car de bon moment passé a partager.

Le site est particulièrement propice a ce genre de manifestation. Les gens y sont de passages, reposés, et ne sont pas pris par le temps…

Cela favorise particulièrement l’échange et ai pu aborder quand la discussion pouvait m’y mener, aux problématiques de pollution lumineuse.

De son côté, Gérard nous a communiqué des illustrations de la soirée, parmi lesquelles le voisinage de NGC4216 :

________________________________________________

Tout au long de cette semaine d’anthologie, les observations ont été de qualité, et le partage et les échanges entre adhérents d’AstroSaône - comme en témoigne ce riche ’CROA consolidé’ ont été très fructueux...

Vivement la prochaine fenêtre météo !

inc-documents



AstroSaône, astronomie dans le Mâconnais Val de Saône. Association club de passionnés d'astronomie dans le secteur géographique proche de Mâcon, sur 3 départements: La Saône et Loire (71) avec le Mâconnais, L'Ain (01) avec la Bresse du Val de Saône et Le Rhône (69) avec le Beaujolais.