AstroSaône
Accueil > Nos contributions > Voyages et découvertes > Visite de l’observatoire du Texas à Fort Davis
Visite de l'observatoire du Texas à Fort Davis

Visite de l’observatoire du Texas à Fort Davis

jeudi 21 juillet 2011, par Christian

Visite à l’observatoire Mc Donald
de l’Université du Texas à Fort Davis.

Au cours de vacances aux Etats-Unis cet été, des amis texans m’ont donné l’occasion de visiter l’Observatoire de l’Université de l’Université du Texas à Fort Davis – non loin d’El Paso et de la frontière mexicaine, à l’altitude de 2200m.
Il s’agissait là de participer à des événements ‘grand public’, mais la magie du lieu et la qualité des installations en faisaient pour moi – à l’avance – le point culminant de mon voyage.

Mon imprévoyance m’a malheureusement joué un sale tour : alors que nous approchions des montagnes Davis, dans un paysage très aride et que la température avoisinait les 40°C – je me suis aperçu de la défaillance de l’accumulateur de mon appareil photo réflex !! C’est pourquoi les photos jointes sont celles prises avec mon iPhone, ou un appareil photo jetable à pellicule que j’ai été bien content de trouver au milieu de nulle part !!

Après avoir pris quartier dans un hôtel du parc national avoisinant

JPEG - 859.3 ko
ObsTexas002
vue d’Indian Lodge


nous sommes montés en fin de soirée à l’observatoire Mc Donald.

Du Visitor Center récemment construit, on découvre la silhouette des trois télescopes de recherche, juchés sur les sommets les plus élevés.

Les installations
Pour une description en détail des installations de l’observatoire, je vous renvoie au site spécifique : http://www.as.utexas.edu/mcdonald/mcdonald.html

Le ciel y censé être le plus noir des USA, mais en ce 18 juin 2011, nous cumulons la difficulté de la proximité du solstice, et d’une quasi pleine lune qui se lève à 23h.

La starparty
Nous avons assisté ce soir-là à une « starparty » très intéressante.
Vers 21h30, le public (nombreux 250 personnes et jeune ce soir-là) est invité à prendre place dans un amphitéâtre à ciel ouvert, très bien conçu (avec éclairage de secours rouge et intensité variable).

Au centre de l’amphi se tient le conférencier avec un laser vert d’assez forte puissance, pour un tour des constellations visibles, alors que le crépuscule commence à s’installer. L’animateur présente aussi le programme de la soirée et les différents objets que pointent les différents télescopes amateurs. Il annonce également un flash iridium prévu à 23h20 dans la constellation du Cygne.
A cette latitude (30°), le Scorpion tient la vedette ; Saturne ce soir-là culmine à 80° !!

Avant que la lune ne se lève (vers 23h, hélas), l’assistance est invitée à rejoindre les différents (gros) télescopes amateurs (voir : http://mcdonaldobservatory.org/visitors/po/index.html) – chacun pointé sur UN objet du ciel profond pour la durée de la soirée.

Nous passons donc à l’observation des objets pointés par les différents télescopes assemblés : Saturne, M13, M57, M6, galaxie du Sombrero, etc..., puis la lune à son lever. Le flash Iridium,est présent au rendez-vous, et ne dure qu’un dizaine de sondes environ.

Petite déception du côté de Saturne : les instruments (2 Schmidt -Cassegrain de 400mm très ouverts et à des grossissements de 200) ne permettent pas une vision très nette de la division de Cassini.

Excellente observation par contre de M13, dans le télescope Wren Marcario de 457mm d’un type d’optique apparemment unique !
L’idée de ce montage est d’offrir à des personnes en fauteuil roulant, la possibilité d’une vision confortable à l’oculaire d’un gros télescope, mais les « valides » peuvent aussi en tirer profit. Voir la présentation faite par un de ses concepteurs : http://www.youtube.com/watch?v=DTSJ2qJ9Ta8

Très bonne observation également au Wren Marcario des bras spiraux de M51, avec visualisation de la nouvelle SuperNova.

Au total donc, très bonne observation " tout public", bien organisée, avec beaucoup de matériel. Les employés du Visitor Center qui sont aux commandes ne font pas d’heures supplémentaires, et à 23h30, tout est terminé.

La visite des télescopes de recherche
Le lendemain en fin de matinée, nous remontons en voiture au Visitor Center.
Après une conférence sur le soleil - objet d’étude important à l’Observatoire - nous avons été conduits en minibus jusqu’à au télescope Struwe de 2,1m, de type Cassegrain, surtout utilisé pour l’étude de la lumière des étoiles par spectroscopie.
Une astronome nous a fait visiter le télescope, et nous a même permis de le manœuvrer :

JPEG - 961.6 ko
Visite du Struwe de 2,1m
moi-même à la manoeuvre des 9 tonnes de l’engin !

Toutefois, les détecteurs (spectros et autres…) ne font pas partie de la visite.

Le minibus nous a ensuite emmené vers un sommet voisin où trône le télescope Hobby Eberle de 9,2m !

JPEG - 1 Mo
Télescope Hobby Eberle
vue du télescope de 9,2m


Le miroir est fait de 91 morceaux identiques de courbure sphérique. Cet instrument construit en 1997 est le premier représentant des télescopes ’low cost’ (20 millions de dollars seulement), avec utilisation de solutions éprouvées par ailleurs, et au prix de certaines contraintes (l’instrument n’est mobile qu’en azimut, et ne permet d’atteindre que 70% du ciel observable localement).

La seule contemplation du miroir vaut le voyage !!!

inc-documents



AstroSaône, astronomie dans le Mâconnais Val de Saône. Association club de passionnés d'astronomie dans le secteur géographique proche de Mâcon, sur 3 départements: La Saône et Loire (71) avec le Mâconnais, L'Ain (01) avec la Bresse du Val de Saône et Le Rhône (69) avec le Beaujolais.